LE CHANT D'ABELLE

Spectacle

Drame d'André Cohen Aknin
Création 2006
A partir de 14 ans
Durée 1h30

Abelle, une femme en quête de liberté, fuit après avoir tué son frère jumeau Joseph. Commence alors une errance qu'elle endure avec maladresse. Femme en quête de liberté, elle se sent délivrée par cette mort. Mais que faire de cette autonomie ? Elle part droit devant elle, guidée par l'instinct. Une lecture personnelle du texte biblique ponctue son chemin. Son voyage est jalonné de rencontres qui la rebutent, qui la déconcertent. Seul René, un "prince charmant made in poubelle", sait l’écouter. Sa route devient initiatique. Un musicien l’accompagne, il est présent sur scène, sans qu'on sache qui il est et s'il existe vraiment. Il ne parle pas mais on sent qu’il désapprouve ce voyage et n’aspire qu’à rentrer dans la cave où les parents enfermaient les enfants pour quelques heures de quiétude.

Notes :

La création de ce monologue à deux voix, en présence d’André Cohen Aknin (auteur drômois) permet une continuation de l'écriture qui, métamorphosée par le  jeu des acteurs et la mise en scène d’Edouard Martini, a provoqué une synergie qui donne une œuvre théâtrale originale.

Mise en scène

Edouard Martini

Avec

Natacha Hébert
Misel Jovanovic
Cécilia Chatelet

Décors et Costumes

Lydia Héritier

Production

Théâtre du local et Caméléonie Théâtre

Photo 1 Le chant d'Abelle  Photo 2 Le chant d'Abelle  Photo 3 Le chant d'Abelle  Photo 4 Le chant d'Abelle  Photo 5 Le chant d'Abelle